Pas à Pas 49

L'autisme en chiffres : 1 personne sur 150, 67 millions de personnes dans le monde, 8 000 enfants atteints naissent chaque année, 80% des enfants autistes en Francene sont pas scolarisés, 70% des enfants autistes en France présentent aussi une déficience intellectuelle, 5 à 15% des autistes adultes sont autonomes, 4 garçons touchés pour une fille.

En France, 1 enfant sur 100 naît chaque année avec une forme d’autisme ou de trouble envahissant du développement et 80 % de ceux atteints d’autisme ne sont pas scolarisés.

Devant ces chiffres alarmants PAS A PAS 49 a souhaité venir en aide aux parents qui luttent dans un quotidien difficile pour la prise en charge et l’aide à la scolarisation de leur enfant.

Ils ont choisi l’approche éducative ABA – Applied Behavior Analysis ou Analyse Appliquée du Comportement.

l’approche éducative ABA - Applied Behavior Analysis ou Analyse Appliquée du Comportement

ABA : une efficacité prouvée scientifiquement

Créée aux États-Unis dans les années 1960 et adoptée dans tous les grands pays développés, l’efficacité de l’ABA est prouvée scientifiquement depuis près de 30 ans auprès de l’enfant autiste. Elle consiste en une analyse du comportement associée à une intervention intensive mettant à profit la plasticité du cerveau en vue de créer ou modifier des comportements qui revêtent une importance sociale pour la personne et la société.

Pris en charge avant l’âge de 4 ans, l’enfant peut « récupérer » suffisamment afin de réintégrer son milieu de vie ordinaire.

PAS A PAS 49, grâce à l’ABA vise l’acquisition d’une autonomie maximale quotidienne et sociale de l’enfant pour son indépendance.

En poursuivant ces objectifs  :

  •  s’extraire de ses autostimulations ainsi que de ses auto et/ou hétéro-agressions au profit de l’attention constructive portée à autrui et du travail de rééducation ;
  •  acquérir une communication plus appropriée, notamment par le langage verbal qu’il soit expressif ou réceptif ;
  •  élargir son répertoire de comportements et diminuer ainsi ses comportements restreints, stéréotypés et répétitifs ;
  •  développer ses compétences sociales de façon appropriée ;
  •  apprendre plus vite grâce à l’attention particulière portée à son programme, à ses difficultés éventuelles, à ses besoins pour mieux progresser et au travail individuel rendu ainsi possible.

Et selon ces moyens :

  • informer et d’impliquer complètement les parents non seulement dans le projet éducatif de leur enfant mais aussi dans celui de la technique ABA ;
  • mettre en place des interventions et évaluations fréquentes avec les techniques comportementales sur tous les domaines du développement : langage, moteur, cognitif, social… dirigées et supervisées par des psychologues diplômées d’un Master en ABA.
  • assurer une continuité des programmes à la maison et dans le milieu naturel de l’enfant. A leur tour, les psychologues supervisent et guident les parents et les éducatrices spécialisées chargés d’appliquer les programmes spécifiques à chaque enfant.
Une prochaine structure ABA dans le Maine & Loire ?

La pression de ce handicap est d’autant plus lourde qu’il grève aussi de manière conséquente le budget familial du fait de la non scolarisation de la plupart de ces enfants et d’une insuffisance de leur prise en charge officielle.

ESPERANCIA est admiratif du dynamisme de PAS A PAS 49 dans sa recherche d’autofinancement et de soutiens matériels, notamment par le prêt de leur local : une véritable bouée de respiration humaine et financière auprès de familles déjà très éprouvées.

Ainsi, convaincu par cette démarche parentale, ESPERANCIA a choisi de financer plusieurs modules de formation à la technique comportementaliste auprès des éducatrices spécialisées et des parents de PAS A PAS 49.

Ces formations doivent permettre d’assurer cette continuité à l’approche éducative de l’ABA afin de faciliter l’acquisition de l’autonomie et de l’indépendance de chaque enfant, notamment par son insertion scolaire.

Une prochaine structure ABA dans le Maine & Loire ?

PAS A PAS 49 est parrainée par Autisme 49 et appartient au réseau AFBPL : Autisme Fédération Bretagne-Pays de la Loire.

Fortement convaincus et impliqués dans cette approche éducative, les membres de PAS A PAS 49 se préoccupent aussi de l’avenir de tout enfant autiste ; Ils sont engagés dans la formation, l’information et l’organisation de conférences auprès des professionnels et des parents.

Enfin leur action dans une reconnaissance officielle de l’ABA auprès des pouvoirs publics permettrait d’envisager la création d’une structure ABA sous la forme d’un IME ou d’un SESSAD.

Une belle victoire que nous leur souhaitons vivement !

Pour en savoir davantage, RDV sur la page Facebook de l’association Pas à Pas 49.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de statistiques de visites, pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur.