Les Bajaus

L’Espérance des Bajaus !

Une nouvelle action soutenue par Espérancia : l’éducation de la petite enfance philippine.

Le 9 janvier dernier, le conseil d’Administration d’’Espérancia a décidé de soutenir les actions de scolarisation d’enfants Bajau.

La communauté Bajau ou “les nomades de la mer” est un groupe ethnique du sud-est asiatique.

Depuis longtemps marginalisés, le plus grand symptôme de cette exclusion est l’absence d’état civil pour leurs enfants. Par ailleurs, parlant une langue différente, l’exclusion du système est totale, aussi bien scolaire qu’économique. En d’autres termes, les Bajaus vivent ainsi principalement de la mendicité, reclus dans des ghettos et cette exclusion se poursuit de génération en génération.

Pour enrayer cette exclusion du système, des sœurs spiritaines sont arrivées en 2013. Elles prennent à cœur de créer des ponts avec les populations locales pour les faire exister aux yeux du gouvernement.

Ainsi, obtenir des certificats de naissance pour les petits Bajaus auprès de l’état civil est la première priorité pour les soeurs. Ensuite, l’éducation des enfants est au centre de leur action.

 

L’insertion des enfants passe dans un premier temps par l’école maternelle informelle du camp : « Eugénie Caps Daycare », qui les prépare à la socialisation par l’apprentissage de la langue et du comportement qu’ils devront adopter en classe. Par la suite, l’enfant Bajau rejoint l’école du quartier, où il suit un apprentissage type d’un petit philippin et pourra être soutenu pour les devoirs et la vie quotidienne à la Maison de l’Espérance « Balay Sa Paglaum ».

Le nombre d’enfants scolarisés est croissant : 54 pour l’année 2016 ! Ce sont des enfants qui, pris en charge, ont la chance de s’épanouir, de révéler pour certains de véritables talents ou une réelle persévérance.

Il se crée un partage avec cette population reclue : les enfants ont conscience de la chance qu’ils ont. Et, à la veille de Noël, ils viennent avec fierté apporter des cadeaux à leurs éducatrices, comme des citrons verts afin qu’elles parfument leur eau.

Le souhait le plus cher des religieuses pour l’année 2017 était de pouvoir accueillir cette année un nouveau groupe de petits “nomades de la mer” encore plus nombreux. Vœu exaucé ! C’est chose faite grâce à l’enveloppe Espérancia qui les soutient dans leur budget de fonctionnement permettant aux sœurs de se consacrer entièrement à leur mission.

Espérancia est fier de soutenir ceux qui se démènent à faire envisager un autre futur que la mendicité et l’exclusion aux jeunes Bajaus !

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de statistiques de visites, pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur.