Espérance banlieues

Une pédagogie de la réussite pour des élèves qui apprennent autrement !

L’école Le Gouvernail a ouvert ses portes à la rentrée 2017 dans le quartier de la Roseraie à Angers.

Une aventure qui débute avec seulement 3 élèves ; Très rapidement et tout au long des premiers mois, l’effectif ne cesse de s’accroître.

A la rentrée 2018, une troisième classe est nécessaire pour accueillir les 19 élèves inscrits : CP-CE1, CE2 et CM1-CM2. Aujourd’hui 21 élèves s’égayent joyeusement dans la cours à l’heure de la récréation !

LE GOUVERNAIL appartient au Réseau Espérance Banlieues qui compte aujourd’hui une quinzaine d’écoles en France, sous contrat simple avec l’Education Nationale.

Toutes présentent la particularité d’être libres du recrutement des professeurs, du rythme scolaire et du choix des méthodes pédagogiques, dans le respect du socle commun des connaissances défini par la loi.

Une équipe pédagogique diplômée et impliquée

Le directeur Régis de Coniac agit avec une équipe pédagogique solide et motivée ; Chaque enseignant est diplômé « Professeur des Ecoles » ou en « Sciences de l’Education ». Le projet implique que son action déborde largement de son rôle d’enseignant : éducateur lors des repas partagés ensemble, dans la cours de récréation et pendant les activités culturelles ou sportives.

L’enseignant s’appuie aussi sur ses talents et ses passions sportives, culturelles ou artistiques pour transmettre le sens du vrai, du bien et du beau. Il est appelé à donner le meilleur dans sa mission, pour le bien de l’enfant.

Pourquoi une pédagogie de la réussite ?

Tous les ingrédients sont réunis pour parler dune école alternative :

  • des méthodes d’apprentissage directes et progressives, partant du simple vers le complexe, adaptées au besoin réel de l’enfant ;
  • de petits effectifs, 13 au maximum, pour suivre de manière individuelle chaque élève et le conduire vers la réussite;
  • une mobilisation forte des parents dans le suivi de la scolarité de leur enfant.

Celle-ci est centrée sur le développement de l’enfant dans son intégralité. Outre sa progression intellectuelle, c’est aussi sa volonté, sa sensibilité, son sens critique, sa connaissance de lui-même et sa confiance en lui qui sont sollicités. Quels que soient ses talents et la nature de ses progrès, celui-ci a la capacité à s’épanouir et à trouver sa place dans la société.

Une réelle petite vie en « communauté » s’instaure durant laquelle, l’enfant est encouragé à cultiver des valeurs comme le sens des autres, de l’effort, la capacité et le goût des responsabilités, le respect de ses engagements.

Un uniforme pour renforcer la cohésion des élèves

Au GOUVERNAIL chaque élève porte un uniforme dont il est fier ; Reçu au cours d’une petite cérémonie, habituellement 4 semaines, dès lors qu’il a montré sa volonté d’adhérer au projet de l’Ecole : un polo blanc avec un sweat, vert pour les garçons et bordeaux pour les filles. Le pantalon est libre de choix ! Cet uniforme est un véritable outil pédagogique de reconnaissance des enfants entre eux et un symbole fort dont chacun souhaite se montrer digne de confiance. L’élève réalise que son appartenance à l’école n’est pas inconditionnelle, il doit se montrer coopératif s’il veut en rester membre.

Une journée scolaire-type

8:15 : Le directeur ouvre la porte de l’école pour accueillir chaque élève personnellement : un moment important de communication entre le directeur, l’enfant et ses parents pour  sentir sa disponibilité et son état d’esprit et permettre d’œuvrer de concert et en continuité.

Puis vient le temps, le lundi matin du lever des drapeaux français et européen qui marque l’attachement à la transmission de la culture française. Chaque matin durant le rassemblement, le directeur s’adresse aux élèves en soulignant les points forts de la veille, négatifs comme positifs, mais aussi les progrès et les efforts remarqués et les objectifs à réaliser. Celui- ci est disponible tout au long de la journée pour écouter, comprendre, mais aussi cadrer et encourager.

La matinée est centrée sur les savoirs fondamentaux, le travail régulier de la mémoire.

Le déjeuner partagé entre adultes et enfants est un moment privilégié pour découvrir l’enfant sous un mode plus affectif, le comprendre, appréhender ses difficultés et sortir de l’échange classique maître-élève ; Ainsi, jour après jour, c’est aussi un lien fraternel qui se tisse.

L’après midi est réservée aux devoirs sur table, aux activités culturelles ou sportives aux sorties et à l’aide aux devoirs.

La semaine s’achève avec le baisser des drapeaux auquel les familles sont conviées : le Directeur choisit de mettre à l’honneur un comportement, une difficulté surmontée, un bon esprit de camaraderie…

Résultat : 100 % des élèves réconciliés avec l’institution scolaire et 100  % des enfants qui sortent en sachant lire, écrire, compter et calculer.

Un gage d’espérance…

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de statistiques de visites, pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur.